Test : quel lait végétal choisir pour mon café ?

Lait de soja, de noix de coco, d’amandes, sans lactose, enrichi au calcium, 2%, 3%, … ce ne sont pas les choix de laits ou de leurs substituts qui manquent !

Chaque lait, chaque marque, sont différents et ne produisent pas la même mousse. Alors, nous vous avons concocté ce petit guide pour vous aider à trouver le lait qui vous convient le mieux.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la teneur en matières grasses qui détermine si le lait va mousser ou non. Ce qui fait que le lait va donner une belle mousse bien fine, ce sont les protéines!

Cependant, les matières grasses ont également leur rôle à jouer. En effet, elles contribuent à changer la consistance de la mousse. Aussi, un lait entier par exemple aura tendance à produire une mousse plus dense et plus compacte, alors qu’un lait écrémé donnera une mousse plus légère.

À noter : tous les laits seront testés dans les mêmes conditions. À savoir : 1/2 tasse de liquide directement sorti du réfrigérateur, frais du jour et moussé dans l’émulsionneur à lait automatique de Jura

Le lait de vache

Utilisé par les baristas depuis toujours, le lait de vache est LE classique du cappuccino et du latté art. En moyenne, le lait de vache titre 3.2g de protéines pour 100 ml. Mais cela varie en fonction de la marque et de la teneur en matières grasses.  Certains produisent une belle mousse bien fine, d’autres une mousse épaisse ou encore une mousse médiocre et éphémère.

Notre choix se porte sur le lait Québon 2%. Il contient 3.6g de protéines pour 100 ml, et offre un bon compromis entre une mousse dense et onctueuse.

Voici le résultat :

Pourquoi ça ne mousse pas ?

C’est dimanche, vous vous levez de bonne humeur à l’idée de vous préparer votre cappuccino. Et là, pas de mousse. Pourtant, c’est le même lait que d’habitude…

Les saisons influencent la teneur en protéines du lait. L’alimentation des troupeaux change en fonction de la météo, et le lait en été contient moins de protéines que le lait d’hiver.

Il se peut donc que d’une brique à l’autre, votre lait ne produise pas la même mousse. Nous recommandons donc d’utiliser le lait le plus frais possible.

Le lait de vache perd de plus en plus de popularité. Entre allergies, choix de vie ou éthiques liés au bien-être animal de plus en plus se tournent vers les laits végétaux. Pourtant, très peu d’informations sont disponibles en ce qui concerne leur capacité à produire une belle mousse…

A noter, le lait de chèvre, plus digeste, est une bonne alternative à celui de la vache, et se comporte comme le lait de celle-ci. Cependant son gout plus prononcé ne laissera pas indifférent, on aime ou on déteste!

Quatre laits végétaux de la marque Pacific spécialement dédiée aux Baristas

La marque de laits végétaux Pacific offre une gamme spéciale pour barista. Aujourd’hui, ce sont les laits de soja, d’amandes, de noix de coco et d’avoine que nous testerons.

Le lait de soja

Son faible taux en protéines (1.6% pour 100 ml) nous laissait dubitatifs. Pourtant, le résultat est plus que satisfaisant. La mousse est dense et fine. Elle est assez similaire à la mousse de lait de vache. Une bonne alternative donc !

Voici le résultat :

Lait de soja

Le lait d’avoine

Notre petit coup de cœur ! Bien que sa mousse soit moins dense que pour le lait de soja, elle reste plus que correcte. Mais ce qui le démarque, c’est son goût ! Franchement délicieux.

Voici le résultat :

Lait d’avoine

Le lait d’amande

Un des laits végétaux préférés des baristas, le lait d’amande est en effet parfait pour le cappuccino. Sa mousse fine est facilement malléable. C’est un intermediaire entre le lait d’avoine – et ses grosse bulles – et le lait de soja – assez dense.

Voici le résultat :

Lait d’amande

Le lait de noix de coco

Nous nous inquiétions de la capacité à mousser du lait de soja, vu sa faible teneur en protéines, et nous n’étions pas plus rassurés en s’attaquant au lait de coco! Celui-ci ne contient même pas 1g pour 100 ml de boisson!

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, le résultat n’est pas si convaincant que ça. Quelques bulles apparaissent en surface, mais c’est tout. Et ce même après 3 essais ! Toutefois, le goût reste fort intéressant quand il est associé au café.

Lait de coco

Cependant nous avons essayé de le faire mousser manuellement.  Et là, tout a très bien fonctionné ! Moins facile à mousser que du lait animal, il reste tout de même une belle alternative.

En conclusion

En bref, ce test est oncluant ! Hormis le lait de coco, les résultats sont très satisfaisants.

Pour un cappuccino, une mousse trop dense n’est pas conseillée car elle n’est pas assez malléable. C’est donc le lait d’amande que nous vous conseillons.

Si vous aimez les mousses de lait bien fermes et consistantes, c’est sans aucun doute vers le lait de soja que vous devriez vous tourner.

Par contre, si vous cherchez un nouveau twist pour votre routine matinale, le lait d’avoine et son goût légèrement sucré feront très bien l’affaire.

Mais bien entendu, le critère le plus important qui doit vous guider dans votre choix, c’est le goût. Ce qui compte le plus, c’est que le résultat final dans la tasse vous plaise. Qu’importe si la mousse est un peu moins belle ou dure un peu moins longtemps ?

Profitez bien de vos moments caféinés!


Sources externes :
https://www.ricardocuisine.com/chroniques/chimie-alimentaire/521-histoire-de-mousse

2 thoughts on “Test : quel lait végétal choisir pour mon café ?”

  1. Nieuwland Anne Francoise

    Bonjour, pourriez vous le dire dans quels magasins vous trouvez ces laits végétaux Pacific ?
    J’habite en Belgique et je ne sais pas où les trouver.
    Merci d’avance
    Anne-Francoise

    1. Bonjour, au Québec nous trouvons ces laits végétaux dans les magasins d’aliments naturels ainsi que dans certains supermarchés. 🙂 Ils doivent très certainement se trouver en Belgique également. Bons cafés !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *